Premier congrès canadien COPE/SEPB

Nouvelle

Nous pouvons qualifier le premier congrès canadien du COPE/SEPB de réussite.

En effet, plus de 200 participants, dont une soixantaine provenant du Québec, ont travaillé ensemble à se doter de statuts reflétant nos valeurs et pratiques syndicales. Voilà une étape marquante que les délégués, réunis à Toronto du 19 au 21 novembre 2004, ont su traverser avec enthousiasme et créativité.

Essentiellement, les ressources attribuées à notre syndicat national tout comme les services qu’il aura à dispenser seront minimaux, le congrès ayant choisi de mettre la priorité de l’attribution des ressources financières vers les sections locales qui sont appelées à offrir les services de représentation et de défense des 35 000 membres que nous représentons.

Il va sans dire que la croissance du nombre de membres accordera à notre syndicat national un rôle accru de soutien aux sections locales ainsi que dans le développement de notre organisation.

Nos représentants au syndicat national

Aux fins de représentation, les statuts et règlements du COPE/SEPB subdivisent le Canada en quatre régions. La région 1, desservant le Québec, sera représentée par les personnes élues suivantes :

Maurice Laplante, vice-président régional;
Francine Hébert, personne dirigeante;
Chantal Dumoulin, personne dirigeante;
Loïc Breton, substitut.

Serge Cadieux, directeur du SEPB-Québec, cumulera également les fonctions de secrétaire?trésorier national élu par le congrès. À ce titre, il secondera la consoeur Jerri New (section locale 378, Colombie-Britannique) confirmée dans son rôle de présidente de notre syndicat national.

Supportons nos personnes dirigeantes dans leurs fonctions et souhaitons-leur bonne chance dans leurs nouvelles responsabilités.