Lettre à M Michael Goodwin

Nouvelle

Montréal, le 21 décembre 2004

Monsieur Michael Goodwin
Président
Syndicat international des employées et employés professionnels-les et de bureau
Suite 610 – 265 West 14th Street
New York City, New York 10011

Monsieur,

Lors de notre premier congrès national tenu à Toronto, Ontario du 19 au 21 novembre 2004, les personnes déléguées provenant de nos sections locales canadiennes ont adopté à l’unanimité la résolution que nous annexons à la présente et qui réaffirme la décision prise par les membres canadiens d’établir un syndicat national canadien autonome.

Nous vous avons communiqué à plusieurs reprises depuis le mois de juin 2004 que la décision de nos membres canadiens d’exercer leur droit à l’autonomie était réfléchie et irrévocable. Nos membres canadiens continuent d’affirmer leur désir de ne plus faire partie de l’Internationale SIEPB.

Nous profitons donc de l’occasion pour inviter le comité exécutif du SIEPB à accepter le choix démocratique des membres canadiens qui ont formé leur propre syndicat canadien.

Si le SIEPB utilisait ses ressources à représenter ses membres aux États-Unis et laissait le Syndicat canadien des employées et employés professionnels et de bureau représenter nos membres au Canada, les membres de nos deux syndicats respectifs en seraient avantagés. Il est de leur meilleur intérêt que nous travaillions côte à côte au sein du mouvement syndical et que le SIEPB abandonne ce futile litige contre l’autonomie canadienne.

En toute solidarité,


La présidente nationale,
Le secrétaire-trésorier national,


Jerri New


Serge Cadieux

cc:
Membres du comité exécutif du SIEPB
Membres de l’exécutif national, COPE/SEPB
Sections locales COPE/SPEB
Ken Georgetti, président, Congrès du travail du Canada
John Sweeney, président, AFL-CIO