L’entraide syndicale en milieu de travai

Nouvelle

ENSEMBLE, NOUS AIDONS!

C’était le thème du colloque des déléguées sociales et délégués sociaux (D.S.) organisé par la FTQ, les 30 et 31 janvier 2007. S’y sont rassemblées 400 personnes dont 50 représentaient les sections locales du SEPB Québec.
Un réseau d’entraide est constitué de personnes déléguées sociales qui aident un membre, sur une base libre et volontaire, d’égal à égal et en toute confidentialité, à surmonter des problèmes reliés à l’organisation du travail (conciliation travail-famille), des problèmes personnels (alcoolisme, toxicomanie, santé mentale, maladie, violence, endettement et bien d’autres) ou des problèmes nécessitant un mode d’intervention de crise (menace de suicide, dépression chronique). L’entraide se base sur l’écoute en vue de référer les membres qui en expriment le besoin à des ressources syndicales, communautaires et professionnelles.
Le sigle du réseau des D.S. représente une personne en difficulté qui se relève et retrouve sa dignité.