«Le gouvernement Trudeau abolit deux lois antisyndicales des conservateurs : deux fois bravo!» – Daniel Boyer, président de la FTQ

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) salue le geste du gouvernement libéral de Justin Trudeau qui a su résister aux pressions du Sénat et qui a fait adopter le projet de loi C-4, qui abolit les projets de loi C-525 et C-377 adoptés par les conservateurs.

Il faut rappeler que le projet de loi C-525 avait pour objectif d’obliger les organisations syndicales à tenir des votes secrets lors du processus d’accréditation alors que le projet de loi C-377 obligeait les syndicats à rendre publics leurs états financiers.

«En abolissant les projets de loi C-525 et C-377, le gouvernement libéral respecte ses engagements électoraux, un geste qui doit être salué par tout le mouvement syndical. C’était une promesse des libéraux lors de la dernière campagne, nous ne pouvons qu’applaudir. Encore une fois, bravo!», déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer.