LA FTQ ET LE SEPB-QUÉBEC EN FAVEUR D’UNE ABROGATION DE LA LOI SPÉCIALE PRIVÉE RÉGISSANT LA VENTE DE LA PRESSE LTÉE SOUS CERTAINES CONDITIONS

Montréal, le 15 mai 2018. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et le Syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau (SEPB-Québec) demandent la pleine collaboration des partis politiques siégeant à l’Assemblée nationale afin d’abroger, avec diligence, la loi spéciale privée qui régit la vente des actifs de La Presse Ltée afin de lui permettre de devenir un organisme à but non lucratif (OBNL).

La directrice exécutive du SEPB-Québec, Kateri Lefebvre, croit que ce nouveau modèle d’affaires représente une réelle possibilité d’assurer la pérennité de La Presse. Toutefois, elle précise que cette transformation doit s’effectuer dans le respect de certains paramètres : «L’entreprise ne doit pas se servir de cette transformation pour se libérer de ses obligations contractuelles ou pour abaisser les conditions de travail de ses artisans. De plus, la nouvelle entité juridique devra être protégée par une nouvelle loi assurant un contrôle des parlementaires sur toute modification future de la nouvelle structure juridique.»

Ainsi, la FTQ et le SEPB-Québec exigent que l’entreprise s’engage à :

1) Respecter intégralement la convention collective dûment signée et en vigueur jusqu’au 31 décembre 2020;
2) Maintenir le régime de retraite, tant pour les personnes à l’emploi que celles qui sont déjà à la retraite;
3) Impliquer le syndicat dans le processus de transition vers l’OBNL et réserver aux syndicats des sièges sur le futur conseil d’administration.

Le président de la FTQ, Daniel Boyer : «Le respect de ces trois conditions contribuera à la pérennité de ce fleuron québécois et permettra à cette audacieuse transformation d’être couronnée de succès. Il n’y a aucun doute que le respect de ces engagements de la part de l’employeur entraînera une forte adhésion de la part de ses employées et employés.»

Le Syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau – Québec représente environ 120 employées et employés travaillant en production et en vente publicitaire à La Presse.

Le SEPB-Québec est un syndicat affilié à la FTQ, qui compte plus de 16 000 membres à travers le Québec.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.