ÉLECTIONS QUÉBEC 2018 – POUR UN MODE DE SCRUTIN MIXTE PROPORTIONNEL

Montréal, le 15 août 2018. – À l’approche de la prochaine campagne électorale au Québec, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) a rendu publique sa plateforme électorale pour faire du Québec une société plus juste, plus égalitaire et plus démocratique. Élections après élections, notre mode de scrutin (le scrutin uninominal majoritaire à un tour) est remis en question. Dans le système actuel, c’est le parti qui fait élire le plus grand nombre de députés qui prend le pouvoir, et non pas nécessairement celui ayant obtenu le plus de votes.

« Il est temps de réformer le mode de scrutin. À ce chapitre, il faut saluer l’engagement du Parti québécois, de la Coalition Avenir Québec, de Québec solidaire et du Parti vert du Québec qui ont signé un accord qui prévoit qu’un projet de loi sera déposé rapidement pour réformer le mode de scrutin en y intégrant des éléments de proportionnalité, advenant l’élection d’un gouvernement issu de l’une de ces formations. Nous avons le devoir de faire en sorte que chaque vote compte et de permettre à toutes les formations politiques de prendre leur place », déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer.

« La société québécoise a évolué et une place doit être faite à la diversité de représentation et au pluralisme politique. Pour la FTQ, un mode de scrutin proportionnel mixte compensatoire doit être introduit dans les plus brefs délais et le prochain gouvernement devra faire en sorte d’enclencher le processus dès cet automne. Cela permettrait d’avoir à l’Assemblée nationale une plus grande représentativité de la population du Québec », conclut le secrétaire général de la FTQ, Serge Cadieux.

Consulter la plateforme électorale de la FTQ.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.