Conflit au Groupe Pages Jaunes : les travailleurs et travailleuses dans la rue !

Montréal, 16 septembre 2018 – Quelques jours après avoir été sauvagement mis en lockout, les représentants des ventes du Groupes Pages Jaunes exerceront une première journée de grève, demain, le lundi 17 septembre. Les représentants des médias sont invités à se rendre sur les lignes de piquetage devant les locaux de l’employeur au 1751, rue Richardson à Montréal où un rassemblement se tiendra dès 7h30. Le coup d’envoi sera donné au parc Joe Beef adjacent à l’endroit prévu pour le piquetage.

« Nos membres sont furieux et abasourdis. La situation actuelle est inacceptable, les demandes de l’employeur sont injustifiées et le lockout déclenché est sauvage. Il existe des solutions pour régler les problèmes de l’employeur, mais jeter des familles à la rue n’est pas une de celles-ci, au contraire ! Que l’employeur revienne à la table de négociation rapidement afin de régler ce conflit de travail qui n’a pas sa raison d’être et de conclure une convention collective satisfaisante pour les deux parties. » a précisé Kateri Lefebvre, directrice exécutive du SEPB-Québec.

« Nous sommes prêts à retourner à la table de négociation, déterminés et solidaires ! C’est maintenant à l’employeur à faire preuve de bonne foi », a déclaré Christian Léonard, le président du syndicat.

L’unité des vendeurs appartient à la section locale 574 du SEPB-Québec qui est affiliée à la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), la plus grande centrale syndicale au Québec.

AIDE-MÉMOIRE

Quoi :  Piquetage des travailleurs et travailleuses du Groupe Pages Jaunes
Date : Lundi 17 septembre 2018
Heure : Dès 7h30
Où : 1751, rue Richardson, Montréal