Comité conditions de vie et de travail des femmes

Novembre 2018


Qu’est-ce que l’équité salariale?

 Faire l’équité salariale, c’est : 

  • attribuer à des emplois traditionnellement occupés par des femmes un salaire égal à celui d’emplois traditionnellement occupés par des hommes, même si ces emplois sont différents, pourvu qu’ils soient de même valeur ou de valeur comparable dans l’entreprise.

 Le principe de l’équité salariale va plus loin que celui stipulant « un salaire égal pour un travail égal », puisqu’il exige « un salaire égal pour un travail différent, mais équivalent ».

L’équité salariale réfère au droit des personnes qui occupent un emploi à prédominance féminine (aussi appelé emploi féminin ou emploi traditionnellement occupé par des femmes) de recevoir une rémunération égale à celle obtenue par les personnes qui occupent un emploi à prédominance masculine (aussi appelé emploi masculin ou emploi traditionnellement occupé par des hommes) équivalent, c’est-à-dire de même valeur.

L’article qui suit nous montre que l’équité salariale avance à petits pas de souris et que la bataille est loin d’être gagnée avant de voir les salaires majorer dans les emplois à prédominance féminins.

https://www.ledevoir.com/societe/529652/ecart-salarial


Septembre 2018


Le 5 septembre 2018 Mme Lise Payette, une figure marquante du mouvement des femmes s’est éteinte.Elle a été nommée Ministre des Consommateurs, Coopératives et Institutions financières, seule femme d’un conseil de 24 ministres, elle se présentait comme Mme « LA » Ministre, lançant ainsi la féminisation des titres.

Elle est passée Ministre de la Condition Féminine en 1979 et a participé à la refonte du Code Civil du Québec permettant aux femmes de conserver leur nom une fois mariée ainsi que le choix du nom de famille attribué à l’enfant en 1980.

Elle nous a démontré que les femmes ont leur place en politique et aujourd’hui, en pleine campagne électorale, cette démonstration est toujours d’actualité étant donné le peu de place à des voix politiques féminines sur la place publique.

Le Québec perd un modèle inspirant pour les femmes.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1122124/lise-payette-deces-quebec-feministe-independantiste-journaliste
http://www.lapresse.ca/actualites/201809/06/01-5195443-lise-payette-est-decedee.php


Mars 2018

Janvier 2018

L’année 2017 a été une année de dénonciation d’inconduite sexuelle dans les hautes sphères politique et artistique. Un changement de société s’impose et pour contrer ce fléau de comportements inappropriés, Ottawa adoptera une loi qui prévoit une seule et même procédure de traitement des plaintes pour harcèlement sexuel. Voici un article du Journal de Montréal qui parle du projet de loi C-65 qui a été déposé aux communes le mardi 7 novembre 2017 : http://www.journaldemontreal.com/2017/11/07/harcelement-sexuel–une-seule-politique-sappliquera-a-tous-les-milieux-de-travail-fédéraux

D’ailleurs, notons que la FTQ et autres représentants syndicaux et patronaux se sont unis d’une même voix pour condamner toutes les formes de harcèlement sexuel :http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/511116/violence-et-harcelement-sexuels-dans-les-milieux-de-travail-tolerance-zero

Un vent de changement s’opère…En espérant que 2018 sera une année d’action pour lutter contre le harcèlement sexuel en milieu de travail !


Novembre 2017

La taxe rose vous connaissez?

Depuis quelques années, on entend  beaucoup parlé de cette fameuse taxe rose qui serait discriminatoire envers les femmes. Existe-t-elle vraiment?

Dans une étude publiée en décembre 2015, le Department of Consumer Affairs de New York a analysé les prix de près de 800 produits équivalents ayant des versions spécifiques pour hommes et pour femmes. Attendez de voir le résultat!

Certains exemples sont frappants, surtout en ce qui concerne les jouets pour enfants. Ainsi, une trottinette rouge pour garçon était vendue deux fois moins cher que le modèle rose destiné aux filles.  Nous pouvons voir aussi des différences de prix existant sur les produits destinés aux femmes et ceux destinés aux hommes à chaque semaine.

Malheureusement aucune étude n’est capable d’établir que les prix fixés pour les produits féminins sont gonflés par une taxe rose.

D’ailleurs une Montréalaise a déposé récemment une demande de recours collectif contre plusieurs grandes chaînes de distribution qu’elle accuse de vendre plus cher aux femmes qu’aux hommes des produits semblables.

Nous vous invitons à lire sur ce sujet et vous tenir à l’affût des développements éventuels, telle que la présentation de Mme Sylvie Nelson, vice-présidente du comité des femmes à la FTQ à la Biennale des femmes 2017.


Octobre 2017

L’égalité hommes-femmes est-elle atteinte?

Certes, il y eut plusieurs gains en condition féminine : accès au marché de l’emploi, congé parental, droit de vote, droit à l’avortement, égalité de droit, etc. Mais, il reste encore beaucoup à faire!

Des inégalités salariales importantes entre les hommes et les femmes demeurent. Les tâches domestiques, les soins aux personnes et la charge mentale sont supportés majoritairement par les femmes.

Dans une entrevue accordée au Journal de Québec, Louise Cordeau, présidente du Conseil du statut de la femme (CSF), y va d’une affirmation qui ne manque pas de faire sourciller : l’égalité des droits entre les hommes et les femmes serait presque acquise.

La réponse de l’IRIS, l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques, à cette déclaration de la présidente du CSF, n’a d’ailleurs pas tardé.

Même l’OCDE, l’Organisation de coopération et de développement économiques, constate que la situation n’a pas beaucoup évolué et les inégalités femmes-hommes persistent en matière d’éducation, sur le plan social et dans la sphère économique et politique, nous rapporte Le Devoir.

Comme quoi la sensibilisation aux enjeux féministes demeure encore d’actualité…


Sommaire

Rôle du comité

Renforcer l’engagement et le militantisme syndical des femmes du SEPB-Québec, développer leurs aptitudes à diriger et une meilleure compréhension de toutes les questions reliées à l’égalité des sexes.

Retour sommaire

Moyens d’action

– Organisation d’activités lors des journées importantes du calendrier de la condition féminine telles le 8 mars, Journée internationale des femmes, etc.;

– En collaboration avec d’autres comités du SEPB-Québec, organisation d’activités d’information et de mobilisation sur des thèmes traitant de la condition féminine;

– Soutien aux sections locales du SEPB-Québec dans toute démarche entreprise pour améliorer les conditions de travail des femmes telles l’élaboration des clauses à négocier pour concilier le travail et la famille, réalisation des programmes d’équité salariale, participation à la lutte pour l’obtention d’une loi d’équité salariale au fédéral;

– Création et maintien d’un centre de référence et de documentation en condition féminine;

– Promotion de la participation active des femmes à tous les niveaux des structures syndicales du SEPB-Québec.

Retour sommaire

Événements

Retour sommaire

Pétition

Retour sommaire

ftq.qc.ca

copesepb.ca

congresdutravail.ca

Sentinelle, Logiciel de gestion syndicale