96 % des travailleuses et travailleurs syndiqués de l’unité La Presse, SEPB-574 se prononcent en faveur d’un mandat de déclencher des moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève.

Amorcées depuis le début de l’année 2016, les négociations entourant le renouvellement
de la convention collective pour les membres du Syndicat de la publicité, l’unité La Presse
du SEPB-574, viennent de franchir une nouvelle étape. Réuni en assemblée générale le
mardi 10 octobre dernier, le groupe syndiqué, représentant une centaine de travailleuses
et travailleurs, devait se prononcer, à l’aide d’un vote secret, sur la question d’accorder un
mandat de déclencher des moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève, au moment
jugé opportun.

Un résultat frôlant l’unanimité

Avec la tenue d’un tel vote, l’objectif du comité de négociation était évidemment d’aller
chercher un mandat fort de la part de ses membres. Le résultat a donc satisfait le comité,
puisque 96 % des membres présents ont voté en faveur du déclenchement de moyens de
pression pouvant aller jusqu’à la grève. « Je suis très fier de la forte majorité obtenue ce
soir. C’est à la fois une importante preuve de confiance de la part de nos collègues ainsi
qu’un message clair lancé à l’Employeur », indique Philippe St-Jean, président de l’unité La
Presse, SEPB-574.

L’assemblée s’est terminée avec la mise sur pied d’un comité de mobilisation, formé
d’employés de divers secteurs, qui se réunira d’ici la fin de la semaine pour orchestrer les
moyens de pression à venir.